mercredi 1 octobre 2014

Découverte du manuscrit original de la sonate K 331 de Mozart.




Reportage de l’AFP

C'est apparemment en procédant à un récolement à la Bibliothèque nationale Szechenyi de Budapest que le conservateur Balazs Mikusi (à la tête du département musique, musicologue spécialiste de Haydn) a redécouvert dans les fonds de la bibliothèque un document inespéré : le manuscrit original de la sonate n°11 en la majeur (KV. 331).

Composée vers 18783, cette sonate est devenue célèbre pour son dernier mouvement, dit la « Marche turque ». Un feuillet, la cinquième page du manuscrit, avait été détachée, et est conservé dans les collections du Mozarteum.
Le manuscrit autographe présente des repentirs et des variantes par rapport à la version connue uniquement par des copies.


Selon Balazs Mikusi, « Quand j'ai trouvé ce manuscrit, la graphie m'a tout de suite semblé très mozartienne. En lisant les notes, mon pouls s'est brutalement accéléré quand j'ai réalisé qu'il s'agissait de la fameuse Sonate en la majeur. Je ne cherchais pas du Mozart, mais ce n'est pas par hasard que je l'ai trouvé. »

La bibliothèque trouve son origine dans les collections d'un riche aristocrate hongrois, Ferenc Szechenyi, fondateur de la bibliothèque en 1802. Toutefois on ignore actuellement le trajet du manuscrit jusqu'en Hongrie, pays où le compositeur ne s'est jamais rendu.

Selon le Dr. Mikusi, « On sait que les Szechenyi avaient de bons contacts à Vienne ainsi que dans le monde de la musique, mais le manuscrit a très bien pu arriver ici à autre moment au cours des 200 dernières années ».



Sources : AFP du 26/09/2014 et divers médias.
Photographies © AFP / Attila Kisbenedek.
Présentation vidéo du manuscrit sur http://deredactie.be/permalink/1.2105733

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire